top of page

Économie circulaire

du déchet à l'innovation

La circularité prend une place de plus en plus importante dans le monde de la construction et de la décoration. De nombreux professionnels croient en la transition vers cette circularité. La demande de matériaux dit circulaires croit sans cesse grâce à cette transition. Mais ce n'est pas simple. De nombreux professionnels sont prêts à faire ce choix, mais ne trouvent pas suffisamment d'informations utiles sur ces dernières alternatives circulaires. Cela ne facilite pas le choix.

 

Pour éviter le gaspillage, les matières premières réutilisables deviennent la norme. Les matières premières doivent être remises dans le cycle après démontage.

 

L'économie circulaire est constituée de deux cycles : le cycle biologique et le cycle technique. Dans le cycle biologique, les matières premières naturelles sont restituées en toute sécurité à la nature à la fin de leur durée de vie. Dans le cycle technique, les matières premières sont transformées en matériaux de haute qualité. Ces matériaux de haute qualité durent longtemps et, en fin de vie, ils constitueront la matière première de nouveaux produits. Ce n'est que lorsque 100 % du matériau utilisé est recyclé qu'il y a 100 % de circularité. Il n'y a plus de gaspillage. 

 

Tout en s'intéressant à cette question; je suis tombée sur des matériaux circulaires innovants présentés lors du salon architect@work à Kortrijk en Octobre 2021.

 

Dans le monde d'aujourd'hui, où il est difficile de saisir pleinement l'impact environnemental des choix que nous faisons, cela m'a impressionnée de voir des matériaux innovants produits à partir de ce qui serait normalement classé comme déchet. J'ai pioché dans plusieurs de ces matériaux pour en évaluer le réel gain environnemental, sans compromis du point de vue esthétique.

Ignorance is bliss

“Ignorance is Bliss” est un projet de design continu fondé aux Pays-Bas par Agne Kucerenkaite, utilisant des déchets industriels et des matériaux secondaires et en les convertissant en produits d’intérieur et d’extérieur de plus grande valeur.

 

Ce projet utilise des déchets métalliques industriels non dangereux (principalement du fer et du manganèse) provenant des industries de l'approvisionnement en eau potable et de l'assainissement des sols et les récupère comme pigments pour la céramique, le verre et les textiles. Cette recherche théorique et matérielle approfondie sur divers déchets nous conduit à des applications de ce concept à petite et grande échelle en tant que matériaux de construction architecturaux et surfaces intérieures.

 

Dans le cadre de cette initiative, ils ont remplacé les pigments fabriqués industriellement par ceux issus des déchets. Les déchets peuvent être considérés comme une limitation, en raison du fait que les métaux donnés peuvent produire une gamme réduite de couleurs. Les projets ‘Ignorance is Bliss” cherchent à relever ce défi tout en réalisant une grande variété de nuances et de couleurs. De plus, les émaux sont intentionnellement formulés sans plomb ni baryum toxiques, qui sont généralement des choix courants pour les couleurs vives.

 

En éliminant les produits chimiques utilisés dans le processus de coloration, ils obtiennent des couleurs riches, non toxiques, avec du fer qui peuvent varier de l'orange/rouge au brun, vert ou noir. Bien que des recherches soient en cours pour utiliser davantage de différents types de déchets et convertir cette fabrication artisanale à l'échelle industrielle, il existe déjà des exemples éprouvés de cette approche respectueuse de l'environnement.

STUDIO WAE

Système de revêtement de sol

Studio Wae fabrique des dallages circulaires composés à 76% de matières premières recyclées extraites de l'Urban Mining (= anciens dallages et matériaux de démolition). Avec la production des dalles en béton Cityscapes, ils sont capables de combiner design et passion pour le recyclage.

Ils produisent également des revêtements de sol uniques aux formes géométriques fabriqués à partir de déchets de production à 100 % provenant de producteurs de tapis/moquettes bien connus aux Pays-Bas et en prolongeant la durée de vie de leurs déchets. 

 

Ils ont commencé leurs premiers tapis en 2018, en utilisant des dalles de moquette venant d'anciens immeubles de bureaux, qui ont été nettoyées et transformées en magnifiques tapis design. Puis en 2019, ils se sont associés à trois pionniers dans le domaine du développement durable aux Pays-Bas: Interface, Tarkett (Desso) et Forbo pour valoriser leurs déchets de production (ex: défauts de couleur ou de tissage, problèmes du support, …)

 

Les clients peuvent choisir n'importe quelle couleur, forme et taille pour créer un design de sol unique grâce à un système de clic pour joindre des dalles séparées. Les dessins sont inspirés de M.C. Escher et il y a une illusion d'optique dans chacun d'eux trompant l'œil par la perspective, la lumière et le jeu d'ombres.

Une autre catégorie est celle des carreaux muraux circulaires, où des designs similaires à ceux des tapis sont utilisés avec un matériau acoustique plus épais, supporté par une superposition supplémentaire et des lignes ouvertes pour absorber le son.

Je trouve les produits Studio WAE très attrayants, utilisant pleinement les déchets industriels. Ils prennent également en charge différentes conceptions de clients, pour des demandes à partir de 4 m2. Il devient possible de créer le tapis dont on rêve 

Il est également possible de personnaliser votre propre tapis en utilisant leurs designs existants, via leur configurateur. Ils prennent en charge la phase de conception si vous leur envoyez un moodboard comprenant les couleurs de votre choix. A titre d'exemple, un tapis de 2 x 2 m utilisant leur dessin en polygone coûte environ 750 euros HTVA.

Martens keramiek

Kerloc

Martens keramiek a été fondé en 2018, introduisant le revêtement en céramique biosourcée sous la marque Kerloc.

 

Kerloc est un matériau céramique froid renforcé de fibres de haute qualité à l'aspect naturel qui peut être utilisé comme revêtement de façade ventilé. Les fibres de bois, mélangées à des minéraux, sont façonnées en plaques selon un procédé qu'ils ont développé eux-mêmes. Il est 100% recyclable, avec une longue durée de vie et les restes du chantier peuvent être réutilisés dans le processus de production comme matière première. 

 

Il est couvert d'un revêtement minéral KEIM, qui permet d'obtenir une quantité variée de couleurs pour alterner facilement l'architecture du bâtiment à l'extérieur. C'est un produit sans entretien, sans décoloration et avec une déformation minimale dûe aux différences d'humidité et de température.

 

Je trouve que le processus de production et les propriétés de ce produit correspondent parfaitement à la vision de la durabilité.

 

Propriétés matérielles

Résistance au feu : A1

Dimensions maximales : 1500 x 450 mm (plus étroit et plus court possible)

Epaisseur : 10mm

Poids : ± 18,5 kg/m²

Largeur de joint entre panneaux de façade Kerloc : 5 - 10 mm

Méthodes de fixation : vis, store mécanique, couvertures de bardage, collage

Feline Fabrics

Feutre PET recyclé

Feine fabrics est une entreprise familiale basée à Amsterdam, spécialisée dans le feutre de haute qualité pour la décoration intérieure, avec l’objectif d’associer les nouvelles tendances intérieures à une durabilité écologique.

 

Leur « collection d'art minimal » a attiré mon attention car elle utilise des bouteilles en plastique 100 % recyclées comme matière première. Aucune utilisation d'eau ou de machines de séchage n'est utilisée dans le processus de feutrage ce qui rend ce produit globalement respectueux de l'environnement. Il est disponible avec un support non-tissé, pour une application sur les murs et les plafonds. Alternativement, il peut être utilisé comme panneau, tapisserie d'ameublement ou objet déco/éclairage créatif.

 

10 tons de couleurs sont réalisables avec une épaisseur de 2 mm à 4 mm. Les feutres en PET ont à la fois des qualités isolantes et insonorisantes. La colle biodégradable à base d'eau peut être utilisée pour appliquer des revêtements muraux ou de plafond.

 

Ils seront présents au material district 2022, ou architect@work Rotterdam 2022, pour présenter leurs produits.

collections Feline.png
bottom of page